Skip to main content

Vous avez des questions? Adressez-vous à un expert
de la marque Rogaine®

1-800-ROGAINE (1-800-764-2463) Cliquer ici pour les détails.

X

Vous avez des questions? Adressez-vous à un expert de la marque Rogaine®

Appelez notre ligne téléphonique pour parler à un expert de la marque Rogaine® ayant reçu une formation spécifique sur les produits Rogaine® vendus au Canada.

Nous fournissons de l’information de nature générale et éducative sur les produits, mais nous ne donnons pas de conseils de nature médicale. Si vous avez besoin de conseils de nature médicale, veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.

1-800-ROGAINE (1-800-764-2463)

Search

Search
Fingers holding up hair tangle

7 CAUSES DE LA PERTE DE CHEVEUX CHEZ LES FEMMES

Comprendre les signes précoces de la perte de cheveux peut vous aider à analyser la situation.

Vous n’êtes pas seule

Il est surprenant de constater à quel point la perte de cheveux est courante chez les femmes. En effet, plus de 1 femme sur 4 présentera une perte de cheveux à un moment ou l’autre de sa vie pour différentes raisons.

Les sept causes de la perte de cheveux chez les femmes.

1. Facteurs génétiques

Les articles que vous avez lus sur la perte de cheveux mentionnent différents facteurs et peuvent porter à confusion, mais le fait est que plus de 90 % de la chute de cheveux est attribuable aux facteurs génétiques.

Bien que certains facteurs liés au mode de vie puissent avoir un impact sur l’épaisseur des cheveux, avant de blâmer votre alimentation ou votre sèche-cheveux, renseignez-vous sur les données scientifiques expliquant l’amincissement héréditaire des cheveux chez les femmes.

La perte de cheveux héréditaire, aussi connue sous le nom d’alopécie androgénétique, est une affection génétique qui diminue le temps de pousse active des cheveux. L’alopécie androgénétique entraîne le rétrécissement des follicules pileux. Graduellement, des cheveux plus minces et plus pâles, appelés « duvet », remplacent les cheveux plus épais et plus foncés. Les femmes ayant une perte de cheveux héréditaire présentent un amincissement général de leur chevelure, la perte la plus marquée survenant sur le dessus de la tête et autour de la raie. Que faire si vous souffrez d’alopécie androgénétique féminine?

2. Stress

Le stress ou un traumatisme peuvent causer une perte de cheveux temporaire, également appelée effluve télogène. Ces facteurs peuvent aussi faire en sorte que les follicules pileux demeurent en phase de repos. Dans le cas d’un état de choc, une perte de cheveux soudaine peut survenir un ou deux mois plus tard. La perte de cheveux liée au stress n’est pas nécessairement permanente. Vos cheveux peuvent repousser une fois que la situation est revenue à la normale.

3. Grossesse

Les fluctuations hormonales peuvent causer une perte de cheveux chez les femmes. Une baisse du niveau d’œstrogène fait en sorte qu’un plus grand nombre de follicules pileux demeurent en phase de repos. Connu sous le nom d’alopécie post-partum, ce type de perte de cheveux est habituellement de courte durée. Les femmes qui perdent beaucoup de cheveux après un accouchement observent un retour à la normale au bout de 6 à 12 mois.

4. Régime alimentaire

Les régimes alimentaires trop sévères peuvent être à l’origine de la perte de cheveux chez les femmes, en maintenant les follicules pileux à la phase de repos. Cependant, les régimes pauvres en nutriments, comme le fer et les protéines, peuvent également mener à la perte de cheveux chez les femmes. Les cheveux peuvent recommencer à pousser lorsque les carences en nutriments sont corrigées, mais cela peut prendre quelques mois.

5. Pelade

La pelade est une autre cause de perte de cheveux non héréditaire. Cette maladie auto-immune dénude habituellement la tête par plaques, laissant des zones lisses et arrondies de cuir chevelu. Elle peut survenir rapidement et causer une perte de cheveux totale. Si vous n’avez pas d’antécédents de calvitie et présentez ce type de chute de cheveux, consultez votre médecin.

6. Coiffures qui « tirent les cheveux »

Les tresses classiques, les queues de cheval, les tresses à l’Africaine et les rallonges peuvent tirer les cheveux et les faire tomber, ce qui peut entraîner une alopécie de traction. Pour éviter les dommages permanents aux cheveux, choisissez des coiffures qui exercent moins de tension sur vos cheveux.

7. Troubles thyroïdiens

Les fluctuations hormonales peuvent causer la chute de cheveux chez les femmes. La glande thyroïde régule les niveaux d’hormones. Ainsi, les personnes atteintes d’affections thyroïdiennes peuvent présenter une perte de cheveux. Dans la plupart des cas, les cheveux repoussent quand l’affection thyroïdienne est traitée.